Category Archives: Projet

Parking gratuit de la corniche

Aménagement et végétalisation

Les zones gagnées sur la mer à Bandol ont créé des emplacements exceptionnels… pour garer des voitures : parking du Casino, parking central, parking du stade.

Enjeux

Ces zones stériles ont pourtant vocation à être valorisées dans le paysage urbain au-delà de cet usage.

Vue de la terre ou vue de la mer, une végétalisation du parking gratuit du stade, face à l’ile de Bendor, pourrait représenter,

• outre l’embellissement du site en continuité visuelle du château,

• de multiples atouts d’ombrage et de brise-vents pour le confort des usagers (parking, cale de mise à l’eau, locaux associatifs et sportifs).

• Le balisage d’une piste panoramique, en contour de la zone de stationnement, ferait le bonheur des coureurs, cyclistes, promeneurs.

• Cette piste créerait une continuité entre le tour de corniche et la promenade Paul Ricard, à valoriser également pour mettre en miroir comme un hommage avec le patrimoine de l’île.

Le front de mer face à l’ile, très fréquentée en été par les plaisanciers
est une grande zone de stationnement de voitures peu séduisante.
Vue de la mer, la zone de stationnement deviendrait une zone végétale et boisée protectrice.

Une telle valorisation en ferait un des plus beaux points de vue de la ville et constituerait un lien entre le paysage de la ville et celui des petites calanques à l’Ouest.


Rue du Languedoc

Stabilisation et végétalisation du sentier
en front de mer

Eté 2015, une balustrade s’est effondrée sur la plage de Barry, faisant un blessé grave.

Tout comme la façade Sud-Ouest du Capelan, cette amorce du sentier littoral en zone naturelle est fragile et soumise à érosion, phénomène naturel aggravé par d’autres facteurs humains dont le stationnement de véhicules, pourtant interdit.

Cette rue est un accès réservé aux riverains. Pourtant chaque saison le poids des véhicules stationnés le long du bord côtier constitue une pression sur cette falaise basse.

Un autre facteur aggravant est l’imperméabilisation croissante des villas dont les jardins sont de plus en plus aménagés “en dur”. Ces bâtis existants marquent en outre une rupture visuelle (murs blancs très visibles) d’avec la qualité paysagère d’un front sauvage, vu de la mer.

Enjeux :

  • Préserver le bord côtier des véhicules et stabiliser la petite falaise avec une végétation protectrice.
  • Rétablir une transition fonctionnelle et paysagère en entrée de zone naturelle avec des plantations buissonnantes adaptées et un enrochement, quelques blocs de pierre,
  • qui favoriseront la reprise spontanée des espèces sauvages
  • et empêcheront du même coup le stationnement.

projet-capelan-languedoc
Portion du littoral à préserver du stationnement illégal



Catégories